Masseur de tête

ASMR, l’orgasme sensoriel [SFW]

Petite parenthèse après la débauche graphique de The Hateful Eight, au sujet d’un façon de vivre une expérience sensorielle d’une nature intrigante : l’ASMR (pour “Autonomous Sensory Meridian Response”, ce qui ne veut autant rien dire en anglais qu’en français).

Vous vous souvenez du masseur de tête en cuivre ? Si, si, le truc qui faisait (presque) fureur il y a 10 ans et qui collait la chair de poule ? Eh bien l’ASMR, c’est un peu le masseur de tête sur YouTube. Accessoire requis : un casque. Deux mots d’ordre : stéréo et sensualité. Rien de sexuel, juste du sensuel.

On en parle sur Mashable et sur Rue89, c’est pas nouveau. Un exemple avec une jolie voix d’homme (anglais, désolé).

Un autre exemple avec une femme française, pour un massage de la tête (virtuel). Conseil personnel : fermez les yeux, l’image dérangerait presque plus qu’elle ne sert le propos.

À la frontière parfois du jeu de rôle, l’ASMR éveille pourtant des sensations qui me sont familières, probablement refoulées depuis longtemps, mais je me souviens avoir ressenti de telles choses en entendant certaines personnes parler et me détachais presque de leur discours pour me laisser porter par la musique de la voix, sans en percevoir le sens. (NOTA : Aucun souvenir de ça dans ma vie professionnelle, je vous rassure tout de suite ;)).

La langue importe finalement peu, à tel point que l’on peut se laisser porter, pourquoi pas, par la voix et les sons émanant d’un barbier Italien, Rusiello (quoi que la tondeuse, bof).

Notons enfin quelques chansons qui peuvent procurer des effets peut-être similaires. On retrouve un tempo (très) lent, des voix douces, pas loin du murmure. Un exemple avec ce duo Asia Argento / Hector Zazou, qui vire au très très sensuel. Les paroles, elles, sont issues du Mépris de Jean-Luc Godard.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

− 7 = 1

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>